Supervoyeur

The milestone of free french sites dedicated to peeping...

La référence des sites " voyeurs " francophones gratuits...

Un site de Jank

Restaurant

Bonjour Il y a déjà 2 ans que je vais tous les samedis midi dans un restaurant style Casino.
J'y bois un café et je vais aux toilettes pour en ressortir 2 heures plus tard.
J'ai trouvé un moyen pour aller au-dessus des toilettes pour dames où j'ai fait un tout petit trou dans les coins.
Il faut bien dire que les femmes en général ne sont pas très sexy, 80 voir 90 % sont en pantalon et culotte en coton.
8 % sont en jupe avec la plupart un collant pas très joli.
Mais il reste ces 2% de femmes qui en général ont entre 40 et 65 ans, portent des bas avec porte jarretelles ou alors très rarement, ne portent pas de culotte.
Personnellement j'ai du en voir à peu près une dizaine sans culotte.
Un jour je vois une femme rentrer dans les toilettes avec une mini jupe, porte jarretelle et bas noir sans culotte, elle devait avoir entre 55 et 60 ans, assez fine avec des chaussures à talons aiguille, enfin assez classe.
Comme je me trouvais en hauteur, il arrive de temps en temps de ne rien voir puisqu'elles se mettent en avant, mais là, elle était bien en arrière et elle se maquillait, avec les jambes bien écartées ne se doutant pas une seule seconde qu'elle était regardée.
Elle est restée environ 4 minutes, le temps de faire son affaire et de se maquiller.
Je pris les devants et sortis de ma cachette avant qu’elle ne sorte.
Je pensais bien pouvoir continuer le petit spectacle en m’asseyant à une table juste en face d’elle.
Je la vois sortir et décide de la suivre  et je m’aperçois qu’elle rejoint une personne à une table.
Elle s’assoit à côté de la personne, je décide d’aller chercher un café et de m’asseoir en face d’eux.
Et voilà que le spectacle continue, tout d’abord  n’importe qui peut voir qu’elle portait des bas, puisqu'elle a croisé ses jambes et la jupe était trop courte ne pouvant rien dissimuler.
Elle est restée ainsi 10 bonnes minutes et le mari a du voir que je regardais ; il lui a soufflé dans l’oreille quelque chose et 2 secondes après elle avait les jambes écartées.
Je me sentais gêné mais je n’en perdais pas une miette.
Son mari lui a levé la jupe et a commencé à lui titiller le clitoris ; j’étais très gêné dans mon pantalon, si vous voyez ce que je veux dire.
Le spectacle a duré pas mal de temps, ce fut un agréable moment que j’ai trop rarement vécu.
J’ai une autre histoire un peu similaire à celle-ci mais je la raconterai une autre fois.
Vive le voyeurisme
Pascal