Supervoyeur

The milestone of free french sites dedicated to peeping...

La référence des sites " voyeurs " francophones gratuits...

Un site de Jank

De l´autre côté...

Je connais ma Demoiselle depuis pas mal d'années. Si on s'est toujours bien entendu, nous n'avions rien fait d'autre jusqu'à ce jour que d'échanger quelques propos légers et quelques blagues osées, sans jamais passer aux actes.
Ce jour là, donc, la demoiselle déprimait grave. Nous étions installés dans un bar, à une table située au fond de la salle ou personne (!) ne pouvait nous voir, et j'essayais de lui remonter le moral.
- Mais non, je ne te trouve pas affreuse. La preuve, c'est que j'ai toujours envie de te faire des bisous.
- Tu dis çà pour me faire plaisir.
Pour lui prouver le contraire, je lui colle aussitôt un bécot sur chaque joue.
- Encore un, demande-t-elle.
- Ou ça ?
- Mmmh... Dans le cou!
Celle là, je ne m'y attendais pas. La première et dernière fois que j'ai essayé, j'ai cru que j'allais me prendre une claque. Mais c'est demandé si gentiment !Deux ou trois douzaines de bisous plus tard, un doigt fureteur se hasarde entre deux boutons du chemisier.
- Tu peux défaire quelques boutons. Ce sera plus facile.Du coup, ce n'est plus un doigt qui se promène mais toute la main. Le soutien-gorge ayant déclaré forfait, ma bouche suit le même chemin, embrassant, suçotant ou mordillant selon l'inspiration, ces adorables petits lolos qui me font secrètement envie depuis si longtemps.Aujourd'hui, nous n'irons pas en dessous de la ceinture. (Plus tard oui, mais c'est une autre histoire.) Mais même sans ça, nous échangeons mots doux, caresses et soupirs pendant plus de deux heures.Il est temps de revenir sur Terre. Ma Demoiselle se rajuste et je vais au bar régler nos consommations.
Mort de rire, le serveur me lâche : "Je suis sympa, je vous compte pas la chambre !" (Oups!)
Un peu gêné, je retourne vers notre table récupérer ma Demoiselle et mon blouson ; et c'est là que je remarque le superbe miroir accroché au mur du fond qui permet de voir notre table du bar et bien sûr, tout ce qui s'y passe !