Supervoyeur

The milestone of free french sites dedicated to peeping...

La référence des sites " voyeurs " francophones gratuits...

Un site de Jank



Autre(s) série(s) ?

25 décembre 07


Joyeux Noël à tous... et à toutes, et bonne fin
d'année. Le cul ne doit pas être triste et sérieux"
"
donc pour cette occasion nous nous sommes amusés... Si
Jank fait (comme toujours) bien son "boulot", vous
aurez cette série à temps.
J'espère pour le texte que Jacques Dutronc me
pardonnera pour les deux avant-derniers couplets
modifiés...

Je l'ai trouvée au petit matin
Toute nue dans mes grands souliers
Placés devant la cheminée
Pas besoin de vous faire un dessin

De battr' mon cour s'est arrêté
Sur le lit j'ai jeté mon fouet
Tout contre elle je me suis penché
Et sa beauté m'a rendu muet

Fatigué j'ai la gueule de bois
Toute la nuit j'avais aidé mon père
Dans le feu j'ai remis du bois
Dans la ch'minée y avait pas son père

C'était la fille du Père Noël
J'étais le fils du Père Fouettard
Elle s'appelait Marie Noël
Je m'appelais Jean Balthazar

Je prends la fille dans mes bras
Elle me dit mais non Balthazar
Ne fais donc pas le fier à bras
Je suis tombée là par hasard

Toute la nuit j'avais fouetté
A tour de bras les gens méchants
Toute la nuit elle avait donné
Des cadeaux à tous les enfants

C'était la fille du Père Noël
J'étais le fils du Père Fouettard
Elle s'appelait Marie Noël
Je m'appelais Jean Balthazar

Descendue chez moi par erreur
Elle était là dans mes souliers
Et mêm' si je n'ai pas pris son cour
Toute la nuit on a baisé

C'était la fille du Père Noël
J'étais le fils du Père Fouettard
Et elle m'a dit d'une voix d'crécelle
Allez vas-y mon Balthazar !

C'était la fille du Père Noël
J'étais le fils du Père Fouettard
Elle s'appelait Marie Noël
Je m'appelais Jean Balthazar


Un commentaire sur cette série...

 Photo 
  1 
Photo 1
 Photo 
  2 
Photo 2
 Photo 
  3 
Photo 3
 Photo 
  4 
Photo 4
 Photo 
  5 
Photo 5
 Photo 
  6 
Photo 6
 Photo 
  7 
Photo 7
 Photo 
  8 
Photo 8
 Photo 
  9 
Photo 9